Juil 21, 2016 by DirComSPL Category: PRESSE 0 comments

John DECKON, une étoile togolaise qui brille dans la Principauté de Seborga

Deckon ; Le nom rappelle ce carrefour commercial hautement stratégique situé en plein cœur de Lomé, la capitale togolaise. Mais en réalité, l’appellation du nom de ce quartier populaire réputé pour ses intenses activités commerciales quotidiennes, a bien longtemps traversé les frontières du pays par l’entremise de cette personnalité dont le fils, sans doute, fait mieux que son père. Portrait d’un Togolais pas comme les autres, à un poste clé de l’administration de la Principauté de Seborga.

C’est à Kara, localité située à 450 km de Lomé, à la faveur des chaudes empoignades en pays kabyè, que nous l’avons rencontré. Discret, cet homme dont nous sommes allé à la découverte, fait partie de ces rares personnalités dont le Togo peut aujourd’hui se glorifier.

Il sonne dix-huit heures. John Covi Deckon, malgré son agenda chargé, nous reçoit dans le salon du plus célèbre hôtel de la ville de Kara. Simple, sociable, doté d’une rare intelligence, le personnage nous approche à pas de sénateur. Digne fils du terroir, il arbore un sourire, dont lui seul, a le secret. Ingénieur en informatique, Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Équipement de la Principauté de Seborga, John Covi Deckon est une âme bien née dont la valeur n’a point attendu le nombre d’années.

«S.A.S. le Prince Nicolas 1er veut visiter le Togo. C’est quelqu’un de très attaché à la culture africaine, et le Togo fait partie des destinations prisées dans son agenda. Evidemment, il a saisi l’opportunité des Evala pour se frotter à la culture et partager ces moments de fête en pays kabyè avec les Togolais», répond John Covi Deckon, pour justifier sa présence dans la délégation en visite au Togo, plus précisément à Kara.

Egalement chargé de mission auprès de S.A.S. le Prince Nicolas 1er, ce Togolais de la diaspora qui a commencé sa carrière dans cette Principauté en tant que chargé de mission auprès du consulat général, détient le cordon boursier de la Principauté. A part sa casquette de Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Équipement, il est aussi le Directeur de la Banque Centrale.

Porteur du projet Data Civil (l’administration électronique), il a réussi à dessiner en un laps de temps, le nouveau visage de la Principauté de Seborga, sous l’impulsion de S.A.S. le Prince Nicolas 1er qui a marqué son accord pour la mise en œuvre de cet ambitieux projet. Le même projet avait reçu la bénédiction du Président de la République Togolaise, Faure Gnassingbé pour sa réalisation au Togo. Malheureusement, ça n’a pas abouti.

S.E.M. Martial MUTTE, Chancelier Princier, est l’acteur clé de cette Principauté. Il veille au grain en ce qui concerne les réformes, avec la collaboration de John Covi Deckon et son Gouvernement.

Principauté de Seborga, une découverte. État souverain depuis 927, la Principauté de Seborga est un territoire comme Monaco en France.

« Notre principal richesse, c’est notre cœur. Nous avons notre propre monnaie qui date de 675. Et ça s’appelle le Luigino, d’ailleurs bien référencé en bourse sous l’indice SPL. 1 Luigino vaut 6 dollars US ou 5 euros 50 centimes. Là où 1 euro vaut 655 FCFA, 1 Luigino vaut 36 000 FCFA. C’est une forte monnaie », informe John Covi Deckon.

« S.A.S. le Prince Nicolas 1er est notre Prince. Il est de la famille proche de Napoléon Bonaparte. Il faut être Séborgien pour être élu Prince. S.A.S. le Prince Nicolas 1er est le premier Séborgien » poursuit-il plus loin.

Justement, sur la question de leur Prince, son prédécesseur, Marcello 1er a été destitué en application des textes légaux de la Principauté. « Il ne s’agit pas d’un coup d’État comme l’affirment certaines langues venimeuses, puisque sous Marcello 1er, l’administration de la Principauté n’existait pas. Quand il y a eu désaveu du Prince Marcello 1er, il y a eu une ordonnance de déchéance. Tout est vrai. Tout est justifié. Et nous avons, enfin, un Prince, un vrai, et non du folklore comme ce fut le cas auparavant », explique M. Deckon.

Actuellement en pleine phase de restructuration, la Principauté de Seborga fait la promotion de l’embranchement de son économie en Afrique et bien d’autres destinations du monde. John Covi Deckon prédit de bonnes perspectives pour ce petit État de 14 km2 situé dans le sud-est de la France et au nord-ouest de l’Italie.

GALOPA Information.